Synthèse 2021
Synthèse 2021 Voir la Synthèse 2021
Impacts de la pandémie de coronavirus sur le territoire franco-valdo-genevois
Impacts de la pandémie de coronavirus sur le territoire franco-valdo-genevois Voir la Fiche 2 2020
L'enseignement supérieur dans le territoire franco-valdo-genevois élargi (Mai 2021)
L'enseignement supérieur dans le territoire franco-valdo-genevois élargi (Mai 2021) Voir la Fiche 1 2021
Une batterie d’indicateurs pour mieux connaître l'Espace transfrontalier genevois et le Grand Genève
Indicateurs Voir les indicateurs
Pour commander les publications de l'OST, veuillez vous rendre sur le site de l'Office cantonal de la statistique.

Actualités

30.03.2022. Découvrir le canton de Genève et sa région transfrontalière à l’aide du nouvel atlas statistique
L’atlas statistique qui vient d’être mis en ligne permet de découvrir le canton de Genève et la région transfrontalière sous un nouveau jour. Il contient en effet un grand nombre d’indicateurs localisés que l’utilisateur peut visualiser à son gré. Il est possible d’affiner l’analyse en croisant plusieurs indicateurs sur une même carte ou en choisissant une année donnée. Les cartes personnalisées ainsi produites peuvent être exportées dans divers formats. De même, les données servant à la confection des cartes sont facilement téléchargeables et l'utilisateur peut également charger ses propres jeux de données.

En optant pour la région transfrontalière, on peut sélectionner le périmètre de son choix : Territoire franco-valdo-genevois, Grand Genève ou Espace transfrontalier genevois. Si l’on s’intéresse plutôt au canton, pour lequel les indicateurs disponibles sont les plus nombreux, on peut afficher les résultats par commune ou, quand les données sont disponibles, à l’échelon des secteurs ou des sous-secteurs.

Outre les quelque 200 cartes qui peuvent être réalisées, l’atlas statistique propose également des comparaisons graphiques entre les communes genevoises.

14.03.2022. Un million d’habitants dans l’Espace transfrontalier genevois
Composé du canton de Genève, du district de Nyon et de la zone d’emploi du Genevois français l’Espace transfrontalier genevois (ETG) compte 991 600 habitants au 1er janvier 2019, selon les derniers chiffres disponibles.

La population de l’ETG affiche une croissance annuelle moyenne de 1,4 % entre 2013 et 2019, soit un rythme légèrement inférieur à celui enregistré entre 2008 et 2013 (+ 1,6 %). Entre 2013 et 2019, la progression est portée par le district de Nyon (+ 2,0 % en moyenne annuelle) et la partie aindinoise de la zone d’emploi (+ 2,0 %). La partie haut-savoyarde croit de 1,6 % et le canton de Genève de 1,1 %.

Entre 2013 et 2019, la croissance accélère dans les territoires suisses de l’ETG par rapport à la période 2008 et 2013. Pendant cette dernière, la population du district de Nyon a augmenté en effet de + 1,8 % en moyenne annuelle et celle du canton de Genève de + 1,0 %. Inversement, la partie française de l’ETG enregistre un ralentissement de la croissance de sa population, passant de + 2,5 %, entre 2008 et 2013, à + 1,7 % entre 2013 et 2019.

15.02.2022. Près de la frontière suisse, un ménage français sur deux perçoit un revenu de source étrangère
En 2018, 4,4 % des ménages de la région Auvergne-Rhône-Alpes perçoivent un revenu de source étrangère. Ils sont 48 % dans la partie française du Grand Genève, où le nombre de travailleurs frontaliers est très important. Les revenus étrangers sont avant tout des salaires, souvent élevés. De ce fait, les ménages percevant de tels revenus ont un niveau de vie supérieur à ceux n’en touchant pas. Comparés à l’ensemble des ménages d’Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont plus souvent de jeunes couples avec enfants, vivant majoritairement de leurs salaires.

Dès que l’on s’éloigne de la frontière suisse, les ménages percevant des revenus étrangers sont peu nombreux et la part des salaires est moindre, au profit des pensions et retraites.

07.12.2021. L’Espace transfrontalier genevois, entre dynamisme et interconnexion croissante
Début 2020, le Territoire franco-valdo-genevois compte 2 803 000 habitants, dont 53 % résident côté français (30 % en Haute-Savoie et 23 % dans l’Ain) et 47 % côté suisse (29 % dans le canton de Vaud et 18 % dans celui de Genève). La démographie de ce territoire est très dynamique. Depuis 2010, sa population augmente chaque année de 1,2 % en moyenne.

En son sein, l’Espace transfrontalier genevois regroupe le canton de Genève, le district de Nyon et la zone d’emploi du Genevois français, qui compose un bassin de vie et d’emploi intégré. Il abrite désormais près d’un million de personnes. Entre 2013 et 2018, sa population s’accroît de 1,5 % en moyenne chaque année, un rythme supérieur à celui enregistré en Suisse (+ 1,1 %) et en France métropolitaine (+ 0,4 %).

L’essor de la population va de pair avec celui de l’emploi. Dans le Territoire franco-valdo-genevois, l’emploi progresse de 1,7 % entre 2018 et 2019. Dans l’Ain, la hausse n’est que de 0,4 %, soit un point de moins qu’en Haute-Savoie. Dans la partie suisse du territoire, la croissance s’établit à 3,2 % dans le canton de Genève et à 1,5 % dans le canton de Vaud.

Signe de l’interconnexion croissante de la région transfrontalière, le canton de Genève attire une main d’œuvre française de plus en plus importante. Il reçoit à lui seul la moitié des 203 400 personnes effectuant des déplacements domicile-travail entre la France et la Suisse recensés début 2018. Entre 2013 et 2018, leur nombre augmente de 3 % en moyenne par an tout comme le nombre de navetteurs de France vers le canton de Genève.

En 2020, année marquée par l’éclatement de la crise liée à la pandémie de Covid-19, la production de logement s’oriente à la baisse dans l'Espace transfrontalier genevois. En un an, le nombre de logements commencés diminue de 62 % dans la partie aindinoise de la zone d’emploi du Genevois français et de 34 % dans les communes situées en Haute-Savoie, pour s’établir respectivement à 710 et 2 210 logements. L’impact de la crise est plus sévère dans le Genevois français que dans les zones d’emploi voisines. Dans le canton de Genève, les mises en chantier se tassent également, pour atteindre 2 590 en 2020. Ce chiffre est toutefois supérieur à la moyenne enregistrée entre 2010 et 2019 (2 100).

01.12.2021. Impacts de la pandémie de coronavirus sur le Territoire franco-valdo-genevois : indicateurs choisis
La pandémie de Covid-19 qui frappe depuis début 2020 engendre des conséquences lourdes sur le plan sanitaire. La crise sanitaire elle-même ainsi que les mesures mises en place pour la contenir provoquent un choc sur l’ensemble de l’économie.

L'Observatoire statistique transfrontalier (OST) met à jour une liste d'indicateurs portant sur la situation sanitaire, le marché du travail, le tourisme et les transports dans le Territoire franco-valdo-genevois.