Synthèse 2019
Synthèse 2019 Voir la synthèse 2018
L'emploi présentiel dans le bassin transfrontalier
L'emploi présentiel dans le bassin transfrontalier Voir la Fiche 2 2019
Projections de ménages à l'horizon 2040 pour l'Espace transfrontalier genevois
Projections de ménages à l'horizon 2040 pour l'Espace transfrontalier genevois Voir la Fiche 1 2019
Pour commander les publications de l'OST, veuillez vous rendre sur le site de l'Office cantonal de la statistique.

Dernières publications

06.12.2019. Synthèse 2019 : l’Espace transfrontalier genevois poursuit sa croissance démographique et économique
La croissance démographique est soutenue dans l’Espace transfrontalier genevois (+ 1,6 % par an entre 2011 et 2016), soit un niveau largement supérieur tant à la moyenne suisse que française (respectivement + 1,1 % et + 0,4 %). Ce vaste bassin de vie, composé du canton de Genève, du district de Nyon et de la zone d’emploi du Genevois français, abrite désormais plus d’un million de personnes.

10.10.2019. L'emploi présentiel dans le bassin transfrontalier
Stimulées par les besoins d’une population en forte croissance, les activités présentielles dominent aujourd’hui le paysage économique du Genevois français. Le canton de Genève et le district de Nyon connaissent un développement plus équilibré, car tiré également par une croissance dynamique du nombre d’emplois dans la sphère productive. Sur la période récente, l’emploi présentiel côté français n’augmente plus aussi vite que précédemment, contrairement à la population dont les besoins vont grandissant. Au sein de l’espace transfrontalier, en 2015, 23 % des emplois présentiels relèvent du secteur de la santé humaine et de l’action sociale et un peu plus de 14 % du commerce de détail et de la réparation d’automobiles. Ce dernier secteur est cependant nettement plus représenté dans le district de Nyon et la périphérie française que dans le canton de Genève.

10.05.2019. Forte augmentation du nombre de ménages dans l’Espace transfrontalier genevois d’ici à 2040
En 2040, selon les différents scénarios retenus, l’Espace transfrontalier genevois (ETG) – composé du canton de Genève, du district de Nyon et de la zone d’emploi du Genevois français de l'Ain et de la Haute-Savoie – abriterait entre 540 300 et 575 600 ménages privés, soit respectivement entre 28 % et 36 % de plus qu’en 2015. La majorité des ménages supplémentaires attendus d’ici à 2040 serait composée de personnes vivant seules et de couples sans enfant. Selon le scénario envisagé, ces deux catégories de ménages constitueraient entre 69 % et 78 % de la hausse du nombre de ménages. En 2040, entre 41 % et 44 % des personnes composant ces deux types de ménages seraient âgées de 65 ans ou plus.