Tissu productif : porté par le secteur des services marchands, il affiche de forts contrastes territoriaux
Tissu productif Voir la Fiche 1 2015
Synthèse 2015
Synthèse 2015 Voir la Synthèse 2015
Revenus fiscaux des ménages du Genevois français
Revenus fiscaux des ménages du Genevois français Voir la fiche 3 2014
Conditions d’habitation
dans l’Espace transfrontalier genevois
Conditions d'habitation Voir la fiche 2 2014

Actualités

30.03.2016. L'agglomération genevoise en comparaison européenne : résultats 2012-2013 de l'audit urbain
Avec plus de 831 000 habitants en 2013, l’agglomération transfrontalière de Genève est la deuxième agglomération de Suisse, derrière celle de Zurich, qui compte 1 218 000 habitants, et devant l’agglomération transfrontalière de Bâle (790 000 habitants). Elle conserve une taille modeste en comparaison des capitales ou de certaines agglomérations proches des pays limitrophes. L’écart est par exemple marqué par rapport à Turin et Lyon (respectivement 1 761 000 et 1 935 000 habitants en 2012).

Voir la fiche "L'agglomération genevoise en comparaison européenne"
12.11.2015. Tissu productif : porté par le secteur des services marchands, il affiche de forts contrastes territoriaux
Un centre économique à dimension internationale, des zones d’emploi françaises voisines à vocation industrielle, d’autres tournées vers les activités de service principalement à destination de la population et des touristes : le tissu économique de la région transfrontalière est diversifié. Sa partie française a souffert de la crise de 2008 : l’emploi y a stagné entre 2005 et 2012 ; il a en revanche enregistré une forte croissance dans le canton de Genève et le district de Nyon.

Voir le communiqué

Voir la fiche "Tissu productif"
29.10.2015. Synthèse 2015
La population continue de croître de manière soutenue dans le Territoire franco-valdo-genevois, constitué des cantons de Genève et de Vaud ainsi que des départements de l’Ain et de la Haute-Savoie. Entre 2006 et 2014, celui-ci gagne 270 000 habitants supplémentaires (+ 1,4 % par an en moyenne), et atteint désormais un total de 2 622 300 habitants. Cette augmentation de population s’explique pour près de deux tiers par l’arrivée de nouvelles personnes, démontrant ainsi l’attractivité de ce territoire.

Voir le communiqué

Voir la synthèse