Projections démographiques 2016-2040 pour l'Espace transfrontalier Genevois
Tissu productif Voir la Fiche 3 2016
Des territoires français sous influence croissante de la métropole genevoise
Tissu productif Voir la Fiche 2 2016
Tissu productif : porté par le secteur des services marchands, il affiche de forts contrastes territoriaux
Tissu productif Voir la Fiche 1 2015
Synthèse 2015
Synthèse 2015 Voir la Synthèse 2015

Actualités

12.07.2016. Projections démographiques 2016-2040 : entre 1 263 000 et 1 363 000 habitants dans l’Espace transfrontalier genevois en 2040
En 2040, selon les différents scénarios retenus, l’Espace transfrontalier genevois abriterait entre 25 % et 35 % d’habitants de plus qu’en 2015. La population croîtrait plus rapidement dans le Genevois français de l’Ain que dans le district de Nyon et dans le canton de Genève. Ces projections démographiques concernent les quatre territoires qui constituent l’Espace transfrontalier genevois, à savoir le canton de Genève, le district de Nyon et la zone d’emploi du Genevois français, partagée entre l’Ain et la Haute-Savoie. Les projections démographiques s’appuient sur les niveaux actuels de la population, sur les tendances démographiques de long terme et sur des hypothèses d’évolution de la fécondité, de la mortalité et des comportements migratoires pour élaborer des scénarios d’évolution probable.

Voir le communiqué

Voir la fiche "Projections démographiques 2016-2040 pour l'Espace transfrontalier genevois"

Voir les résultats détaillés
30.06.2016. Des territoires français sous influence croissante de la métropole genevoise
En 2012, 94 000 actifs du bassin franco-genevois (composé des zones d'emploi du Genevois français, du Chablais, d'Annecy et la Vallée de l'Arve) occupent un emploi dans le canton de Genève ou le district de Nyon, soit un quart de plus qu'en 2007 (+ 19 000 personnes). En particulier, les navettes vers la Suisse sont en forte croissance depuis les zones d’emploi du Genevois français (+ 14 000 en cinq ans) et d'Annecy (+ 3 000).

Voir le communiqué

Voir la fiche "La structuration du bassin franco-genevois par les flux domicile-travail"
30.03.2016. L'agglomération genevoise en comparaison européenne : résultats 2012-2013 de l'audit urbain
Avec plus de 831 000 habitants en 2013, l’agglomération transfrontalière de Genève est la deuxième agglomération de Suisse, derrière celle de Zurich, qui compte 1 218 000 habitants, et devant l’agglomération transfrontalière de Bâle (790 000 habitants). Elle conserve une taille modeste en comparaison des capitales ou de certaines agglomérations proches des pays limitrophes. L’écart est par exemple marqué par rapport à Turin et Lyon (respectivement 1 761 000 et 1 935 000 habitants en 2012).

Voir la fiche "L'agglomération genevoise en comparaison européenne"